4 stratégies numériques pour faciliter votre collecte de données qualitatives

Équipe LiGRE

11 Mai 2020

Comme plusieurs, vous vous retrouvez peut-être à court de ressources, de temps, ou de souffle pour votre collecte de données qualitatives. L’équipe de LiGRE s’est penchée sur quelques stratégies de collecte de données numériques que vous pouvez attaquer dès aujourd’hui pour avancer votre thèse.

1. Monter un sondage qualitatif
L’entrevue reste l’une des méthodes les plus classiques pour s’enquérir de l’expérience des participants. Toutefois, pour plusieurs sujets, un questionnaire bien conçu peut rester une méthode efficace pour obtenir des données qualitatives en grande quantité.

Pour monter un questionnaire qualitatif, laissez vos questions ouvertes, avec beaucoup d’espace pour écrire des réponses personnalisées. Par la suite, assurez-vous de tester verbalement les questions avec quelques personnes. Ainsi, vous pourrez vérifier que la formulation incite les participants à vous donner l’information que vous cherchez. Si vous vous retrouvez à poser des questions de suivi, vous pourrez les ajouter à votre questionnaire en ligne.

Lorsque vous montez votre questionnaire en ligne, l’ordre dans lequel vous posez les questions sera important pour avoir un meilleur taux de complétion de la part de vos répondants. Vous remarquerez que la plupart des questionnaires en ligne débutent avec des questions à choix multiples simples. Ceci permet de donner l’impression au répondant que le sondage est facile et court, et les intimide moins qu’une question demandant un paragraphe de réponse dès le départ. Également, prenez en considération la longueur de votre questionnaire. Plus il est court, plus il risque d’être souvent complété.

Au moment de l’analyse, vous pouvez exporter les réponses et en faire la codification, ou effectuer une analyse de nuage de mots.

2. Tenir des entrevues et des focus groups à travers le monde
Pour certains sujets, le contact avec vos participants reste important. Avec les plateformes de visioconférence offertes sur le web, vous pouvez conduire vos entrevues avec des personnes dispersées à travers le monde. Cette approche peut vous permettre de conduire une recherche dont les données proviennent largement des expériences de personnes habitant un autre pays, pourvu que la langue ne soit pas une barrière. Plusieurs logiciels sont disponibles pour faciliter vos visioconférences.

Pour recréer les impacts d’un focus group, vous pouvez utiliser une technique similaire, et le tenir via visioconférence. Il est également possible d’utiliser le principe d’un focus group, mais sans la contrainte de temps. Ce style de discussion peut durer plusieurs jours, et est souvent présenté sous un format similaire à un forum. Les participants peuvent donc exprimer leurs idées en lien avec des sujets présentés lorsqu’ils ont le temps, durant une période donnée. Toutefois, cette méthode permet généralement moins d’interaction entre les participants. Construire un focus group en ligne présente beaucoup de similarités avec les versions en présentiel, avec quelques nuances.

3. Recruter des participants par…la participation!
Lancer un questionnaire de 25 questions à long développement et le placer sur les médias sociaux peut ne pas vous permettre d’obtenir les résultats que vous souhaitez. Pour s’assurer que vos participants soient motivés à répondre à votre étude, prenez en considération leur temps, en fonction du média avec lequel vous communiquez avec eux. Généralement, le contenu consommé sur les médias sociaux est facile à diffuser, mais les utilisateurs s’attendent à consommer du contenu rapide, et peuvent être repoussés si on leur en demande trop.

Toutefois, si vous contactez vos participants directement par courriel, ils peuvent se sentir concernés, et être prêts à investir plus de temps dans votre étude.

Ainsi, il peut être intéressant pour vous de combiner une approche courte à une approche détaillée pour avoir plus de réponses de bonne qualité. Un bon exemple de cela serait de lancer un court questionnaire à choix multiples sur les médias sociaux, où vous demandez aux participants de vous laisser leur adresse courriel à la fin pour participer à la deuxième partie de l’enquête. Par la suite, contactez les participants qualifiés pour un second questionnaire plus long, une entrevue par visioconférence ou un focus group.

4. Porter attention à ce que les internautes disent déjà
À travers les blogues, les forums et les médias sociaux, les internautes discutent déjà activement d’une multitude de sujets! Pourquoi ne pas utiliser les sources de données existantes pour alimenter votre recherche?

Ce type de ressource est utile particulièrement pour effectuer des analyses de thématiques en lien avec un sujet en particulier.

Pour y arriver, il est possible d’utiliser des outils de recherche des médias sociaux, qui permettent de trouver rapidement le contenu en lien avec sa thématique. Il existe déjà des recherches effectuées grâce aux données de Twitter et d’autres médias sociaux, comme celle-ci.

Obtenez une licence LiGRE en devenant ambassadeur

En plus de pouvoir utiliser toutes les fonctionnalités Premium de LiGRE gratuitement pendant une année, les ambassadeurs LiGRE peuvent bénéficier d'un rabais de 25% sur les heures de transcription automatique. Écrivez-nous pour en savoir plus.

This site is registered on wpml.org as a development site.